Episode 2 - L'itinérance dans la vallée du Grésivaudan

Dernière mise à jour : 2 mai

Conduire un orchestre (ou un cortège de cyclistes-musiciens) demande de la discipline. Il y a les gestes que tout le monde reconnaît, comme le poing serré en l'air qui signifie, au violon comme au vélo : arrêtez-vous! Il y a l'effet de masse qu'il faut apprendre à dompter, comme lorsque l'orchestre s'emballe en sautant sur sa chaise dans une saltarelle endiablée de Mendelssohn ; ou lorsque, galvanisés par la perspective d'une descente ébouriffante, nous oublions un instant les freins de nos vélos pour nous laisser porter et fendre l'air grisant de l'Isère. Le Versoud, la Combe de Lancey, Laval en Belledonne, Crolles : quatre lieux, quatre concerts, quatre publics venus en grand nombre pour nous écouter dans un répertoire célébrant la nature et le vélo. Et profiter des moments partagés avec les musiciens où ils peuvent apprendre que oui, notre contrebassiste tire lui-même son instrument dans une remorque conçue spécialement pour lui! Derrière nous toujours, les monts de l'Isère défilent à perte de vue. Demain nous partons déjà pour La Pierre, Le Touvet, et ensuite Montmélian. À tout ceux qui voudraient suivre notre cortège, il est tout à fait possible de prendre le vélo et de nous rejoindre dans cette folle aventure. Circulez, il n'y a rien à voir...mais tout à entendre.


102 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout