Orchestre et collectif d’artistes

 

Créées en 2014 sous l'impulsion de Raphaël Merlin (chef d’orchestre et violoncelliste du Quatuor Ebène), Les Forces Majeures rassemblent principalement des musiciens issus de formations régulières de musique de chambre et d’orchestres hexagonaux de premier plan ou sortant tout juste de formations musicales supérieures.

 

Cette méthode de recrutement a deux vertus : d’une part la qualité artistique obtenue en un temps record, d’autre part, le fait que les ensembles en présence peuvent proposer les œuvres de musique de chambre qu’ils ont déjà à leur répertoire. Ainsi au cours d’une même journée, on peut entendre une diversité de formations, du solo à l’orchestre symphonique en passant par des duos, quatuors, sextuors ou dixtuors, ou encore en big band de jazz et en fanfare.

 

L’activité du collectif repose principalement sur trois piliers : 

  • l’ADN commun de ses membres, dû au fait que la musique de chambre, ou musique d’ensemble sans chef, est centrale dans l’activité de chacun.

  • le partage de certaines valeurs de solidarité, de convivialité, de disponibilité pour la contemplation qui irriguent chacun des projets des Forces Majeures jusqu’à ce jour, libérant les audaces et forces de proposition : déambulations musicales, ateliers jeunes publics, rencontres pour publics en zone reculée, bœufs en plein air, concerts en salle et/ou sous les étoiles, tournée à vélo...

  • la responsabilité environnementale. En 2020, Les Forces Majeures rédigent une charte une charte environnementale et renoncent définitivement à l’usage de l’avion.